Est-il obligatoire d’avoir un SST dans une entreprise ?

0
50

En cas d’accident ou d’urgence médicale sur le lieu de travail, il est essentiel d’être prêt à fournir les premiers soins. Il est logique que l’entreprise dispose de SST (Sauveteurs Secouristes du Travail).

Mais sont-ils légalement tenus de le faire ? Quelles sont les responsabilités des entreprises en matière de formation aux premiers secours ? C’est ce que décryptent nos experts !

Réglementation SST : que dit la loi ?

Les secouristes du travail sont des personnels qui ont suivi une formation spécialisée en secourisme dite formation SST.

L’article R.4224-15 du Code du travail français impose la présence d’au moins un secouriste dans tous les lieux de travail où s’exerce une activité à risque. Il en va de même pour certains chantiers de construction (bâtiments et travaux publics). Ceux qui emploient au moins 20 personnes pendant une période de 15 jours ou plus et qui sont le lieu d’un emploi à risque sont soumis aux mêmes exigences.

En outre, la présence d’un secouriste est requise pour conserver un registre des incidents mineurs sur le lieu de travail. Ce critère est issu du Code de sécurité et est en accord avec les recommandations de la branche AT/MP.

 

Cependant, le règlement ne précise pas le type de formation SST que les premiers intervenants doivent avoir suivi.

Comment mettre en œuvre la formation SST de premiers secours au travail ?

Quel que soit le système utilisé, la mise en œuvre de la formation dépend de nombreux facteurs :

  • Les acteurs disponibles (par exemple, les infirmières du travail) ; 
  • La localisation géographique de l’organisation ; 
  • Les risques reconnus dans l’entreprise ; 
  • La taille de l’entreprise.

La direction de l’entreprise choisit d’engager ou non des secouristes en fonction de ces nombreux facteurs.

Comment se passe la formation SST ?

Plusieurs organismes agréés proposent des formations de secourisme au travail. Il suffit de se rendre sur le site de l’INRS pour en voir la liste complète.

Il n’y a pas de prérequis pour suivre ces formations. Pour obtenir le titre de secouriste, un minimum de 14 heures de formation, réparties sur deux jours, est requis.

Le cours SST est validé par un titre équivalent au PSC1 du ministère de l’Intérieur. Il s’agit d’un certificat de secourisme en milieu professionnel délivré par le réseau Assurance maladie Risques professionnels/INRS. Il est valable en France pendant 24 mois (2 ans).

Les employés qui suivent une formation aux premiers secours professionnels intègrent :

  • La prise en charge des victimes en attendant l’intervention d’un expert ; 
  • La protection et l’examen des victimes ; 
  • Maitriser les notions fondamentales de prévention ; 
  • L’évaluation des risques et le déclenchement de l’alerte.

Le CPF (compte personnel de formation) est une aide financière dans le cadre de laquelle la formation SST est éligible.

Que se passe-t-il après la période de validité de deux ans du certificat ?

Les titulaires de ce certificat doivent suivre un cours de recyclage à l’issue de leur période de validité de deux ans. Celui-ci dure normalement 7 heures et sert à maintenir et à rafraîchir les compétences acquises.

Ce que nous rappelons

Si la formation des SST n’est pas requise, les entreprises doivent avoir au moins un SST dans deux situations :

  1. Les projets de construction de plus de 20 personnes ; 
  2. Les ateliers de travaux dangereux.

 

La présence de ce sauveteur est également requise afin de conserver une trace des incidents bénins survenus sur le lieu de travail.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici