Permis de circulation moto : les différentes étapes!

0
32

L’étape de circulation du permis moto est passée juste après l’examen théorique général et l’épreuve du plateau. Cette dernière étape permettra à l’examinateur d’évaluer les compétences de conduite du candidat et de les valider si ce dernier réussit son examen. Cet examen demande une concentration totale de la part du candidat. Si ce dernier n’est pas bien concentré, il pourrait commettre des erreurs qui l’élimineront de l’épreuve. Dans ce cas, un certificat négatif vous sera remis. S’il réussit son examen, il aura un permis moto provisoire pour conduire légalement, en attendant son permis moto définitif.

L’examen de conduite du permis moto de A à Z

Chaque année en France, des milliers de personnes passent leur permis de type A1, A2 ou A. On sait que l’épreuve de conduite est plus facile que le plateau et l’épreuve orale selon les candidats qui passent le permis moto. L’examen pratique est le dernier que vous réussissez avant d’obtenir le droit de conduire une moto légalement. Pour passer cette étape, le demandeur doit être en mesure de faire une visite guidée dans laquelle il peut être guidé par une communication auditive avec un inspecteur, qui conduira dans une voiture accompagnée d’un moniteur de conduite. Cette étape permet de considérer si un candidat est capable d’appliquer le code de la route, en étant capable de maîtriser les différentes situations de conduite à moto. En 2015, le ministère de l’Intérieur a signalé que près de 120 000 candidats ont passé l’examen de conduite routière, avec 90 % de réussite.

Comment se déroule le test de trafic?

Comme pour les permis A, A1 ou A2, l’épreuve du permis moto s’effectue sur un circuit improvisé qui comprend généralement une partie de la conduite en zone urbanisée, mais aussi d’autres types de routes comme les autoroutes et les routes. Montagne..

Cette épreuve dure environ une demi-heure, pendant laquelle le candidat doit respecter les règles qui lui seront communiquées. Pendant au moins une demi-heure, le candidat doit suivre les consignes données par l’inspecteur. Cependant, certaines consignes peuvent faire l’objet de tricheries qui permettent de vérifier si le candidat est bien concentré et maîtrise bien les informations théoriques. Le candidat doit donc conduire de manière dynamique en évitant de commettre les erreurs jugées éliminatoires :

  • Non-respect des priorités ;
  • franchir ou avancer la ligne continue ;
  • Conduite dans le mauvais sens ;
  • Violation des limitations de vitesse ;
  • Non-respect de l’arrêt obligatoire à un arrêt ;
  • Non-respect de l’arrêt obligatoire devant un feu orange ou rouge.

Que se passe-t-il après le test de circulation du permis moto

Après avoir terminé son test de circulation, le candidat est censé se garer et attendre que l’inspecteur lui présente un certificat de test. Cette dernière est complétée lors de l’épreuve et sert à évaluer la conduite du candidat. Si vous réussissez votre examen, vous pourrez prétendre à la constitution de votre permis moto. Il aura en sa possession un permis provisoire de deux mois. En revanche, si vous ne réussissez pas le test, vous aurez toujours le droit de le refaire deux jours plus tard s’il s’agit d’un premier échec. S’il ne s’agit pas de votre premier échec, vous repasserez votre examen un mois plus tard. Si vous ne réussissez pas votre examen après 5 fois, vous devrez répéter la partie théorique. Une fois que vous aurez revalidé votre examen théorique, vous pourrez vous réinscrire à l’épreuve de la circulation pour tenter d’avoir votre permis de façon permanente. Une bonne maîtrise des parties théoriques et pratiques est préférable avant de s’aventurer à passer l’épreuve de circulation.

Le matériel à avoir lors de l’épreuve de circulation du permis moto

Pour passer le permis moto, le candidat doit être équipé des accessoires suivants :

  • Le casque ;
  • La veste ;
  • Les chaussures ;
  • Le pantalon ;
  • Gants.

Le casque

Le casque est censé être homologué et porte une étiquette qui répond aux normes européennes avec un « E ». Celle-ci sera examinée par l’inspecteur.

La veste

La veste de moto n’est pas obligatoire à l’examen, mais elle sert tout de même de protection.

Les chaussures

Les chaussures doivent être hautes pour protéger la cheville. Il est préférable de porter des bottes de moto adaptées à la conduite d’une moto.

Le pantalon

Le pantalon de moto n’est pas imposé à l’examen, mais il reste un plus. Si le candidat ne porte pas un pantalon en bon état, il sera rejeté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici